Actuelles I

Free texts and images.
Jump to: navigation, search
Actuelles I. Écrits politiques
written by Albert Camus
Chroniques 1944-1948.
À René Char



Il vaut mieux périr que haïr et craindre ; il vaut mieux périr deux fois que se faire haïr et redouter ; telle devra être un jour la suprême maxime de toute société organisée politiquement.

Nietzsche.


Avant-propos

Ce volume résume l'expérience d'un écrivain mêlé pendant quatre ans à la vie publique de son pays. On y trouvera un choix des éditoriaux publiés dans Combat jusqu'en 1946 et une série d'articles ou de témoignages suscités par l'actualité de 1946 à 1948. Il s'agit donc d'un bilan.

Cette expérience se solde, comme il est naturel, par la perte de quelques illusions et par le renforcement d'une conviction plus profonde. J'ai seulement veillé, comme je le devais, à ce que mon choix ne masque rien des positions qui me sont devenues étrangères. Un certain nombre des éditoriaux de Combat, par exemple, figurent ici non pour leur valeur, souvent relative, ni pour leur contenu qui, parfois, n'a plus mon accord, mats parce qu'ils m'ont paru significatifs. Pour un ou deux d'entre eux, à la vérité, je ne les relis pas aujourd'hui sans malaise, ni tristesse, et il m'a fallu faire effort pour les reproduire. Mais ce témoignage ne supportait aucune omission.

Je crois avoir fait ainsi la part de mes injustices. On verra seulement que j'ai laissé parler en même temps une conviction qui, elle du moins, n'a pas varié. Et, [14] pour finir, j'ai fait aussi la part de la fidélité et de l'espoir. C'est en ne refusant rien de ce qui a été pensé et vécu à cette époque, c'est en faisant l'aveu du doute et de la certitude, en consignant l'erreur qui, en politique, suit la conviction comme son ombre, que ce livre restera fidèle à une expérience qui fut celle de beaucoup de Français et d'Européens. Aussi longtemps que, serait-ce dam un seul esprit, la vérité sera acceptée pour ce qu'elle est et telle qu'elle est, il y aura place pour l'espoir.

Voilà pourquoi je n'approuve pas cet écrivain de talent qui, récemment invité à une conférence sur la culture européenne, refusait son concours en déclarant que cette culture, étouffée entre deux empires géants, était morte. Il est vrai sans doute qu'une part, au moins, de cette culture est morte le jour où cet écrivain forma en lui-même cette pensée. Mais, bien que ce livre soit composé d'écrits déjà anciens, il répond d'une certaine manière, me semble-t-il, à ce pessimisme. Le vrai désespoir ne naît pas devant une adversité obstinée, ni dans l'épuisement d'une lutte inégale. Il vient de ce qu'on ne connaît plus ses raisons de lutter et si, justement, il faut lutter. Les pages qui suivent disent simplement que si la lutte est difficile, les raisons de lutter, elles du moins, restent toujours claires.


La Libération de Paris.
Le Journalisme critique.
Morale et politique.
  • I. 8 septembre 1944
  • II. 7 octobre 1944
  • III. 12 octobre 1944
  • IV. 29 octobre 1944
  • V. 4 novembre 1944
  • VI. 24 novembre 1944
  • VII. 26 décembre 1944
  • VIII. 11 janvier 1945
  • IX. 27 juin 1945
  • X. 30 août 1945
  • XI. 8 août 1945
La Chair.
  • I. 27 octobre 1944
  • II. 22 décembre 1944
  • III. 2 janvier 1945
  • IV. 17 mai 1945
  • V. 19 mai 1945
Pessimisme et tyrannie.
Deux ans après.
Ni victimes ni bourreaux.
Deux réponses à Emmanuel d'Astier de la Vigerie.
  • Première réponse
  • Deuxième réponse

SemiPD-icon.png Works by this author are in the public domain in countries where the copyright term is the author's life plus 56 years or less. cs | de | en | eo | es | fr | he | pl | ru | zh
  ▲ top